Version haut débit de: MastaKongo Infos
Aide - Rechercher - Membres

Pape: « Nous ne sommes pas chrétiens à titre individuel »

root (04 Mai 2016, 10:51)
« Nous ne sommes pas chrétiens à titre individuel »
(Radio Vatican) Il s’agissait de la dernière audience générale avant la pause estivale. En présence de plus de 30 000 personnes, sous un ciel lourd, le Pape François a poursuivi son cycle de catéchèses sur l’Eglise entamé la semaine dernière.

http://www.mastakongo.com/news/images/Articles_photo/2016/May/pape-francois-illuminati.jpg

25/06/2014 fr.radiovaticana.va

« Nous ne sommes pas chrétiens à titre individuel, nous appartenons à l’Église, par laquelle nous entrons dans une alliance qui nous précède, une alliance entre Dieu et les hommes. », a déclaré le Pape en précisant que « l’on ne crée pas des chrétiens en laboratoire, car le chrétien fait partie d’un peuple qui vient de loin et qui s’appelle Eglise. Personne ne devient chrétien par soi-même. Il est dans l’Eglise », a jouté le Pape.

« Nous devons être reconnaissants envers tous ceux qui nous ont précédés et accueillis dans l’Église, car on ne devient pas chrétien par soi-même. Ils ont vécu la foi et nous l’ont transmise, et sans eux nous ne connaîtrions pas le Seigneur. Par ailleurs, rencontrer le Christ directement est impossible en dehors de la communion et de la médiation de l’Église. Nous ne pouvons grandir comme chrétien qu’avec et grâce à d’autres personnes, en compagnie desquelles nous cheminons, même si cela est parfois difficile en raison de leurs faiblesses et de leurs limites. C’est par eux que Jésus vient à notre rencontre et se fait reconnaître. »



Le Pape devait encore déclarer que « l’Eglise est une grande famille, dans laquelle on est accueilli et on apprend à vivre en croyants et en disciples du Seigneur Jésus. » Le Pape devait ensuite contester ceux qui déclarent croire en Dieu, en Jésus, mais se désintéressent de l’Eglise, en prétextant de pouvoir avoir un rapport personnel, direct, immédiat avec le Christ, en dehors de la communion et de la médiation de l’Eglise. Pour le Pape il s’agit de « tentations dangereuses et dommageables. Dichotomies absurdes.» « Certes, a reconnu le Pape, cheminer ensemble est contraignant et peut s’avérer fatiguant, lorsque un frère ou une sœur dans l’Eglise crée des problèmes, est objet de scandale ». « Mais le Seigneur a confié son message de salut à des personnes humaines, et il vient à notre rencontre à travers nos frères et sœurs, avec leurs qualités et leurs défauts. Et cela signifie appartenir à l’Eglise ». « On ne peut aimer Dieu, sans aimer ses frères, on ne peut être en communion avec Dieu sans l’être avec l’Eglise et nous ne pouvons être de bons chrétiens si ce n’est avec tous ceux qui cherchent à suivre le Seigneur Jésus, comme un seul peuple ».



http://www.mastakongo.com/news/images/arrow-blue-right.pngSUIVANT - Pape: «Avoir une relation avec Jésus est dangereux et nocif»